Potages et soupes

Les soupes et potages sont salutaires. D'abors il s'agît de préparations culinaires très digestes, très assimilables. N'est-ce pas le bouillon de légumes qui est offert en priorité aux malades, aux souffrants, aux affaiblis, etc... mais aussi aux bébés et aux petits enfants.  
Il est facile de vérifier le bienfait apporté par une bonne soupe : dès la première cuillère avalée, cela fait du bien, comme si notre organisme n'attendait que cela. La soupe réchauffe en hiver et reminéralise en été. Un  temps de cuisson important fait que les nutriments passent dans le liquide, l'eau devient bouillon. Ce sont les nutriments de ce  bouillon qui passeront ensuite dans notre sang.
Vous trouverez ici quelques recettes de base pour démarrer : veloutés écrasés ou mixés, soupe avec des morveaux (c'est l'idéal) ou veloutés avec morceaux (bon compromis).
Les légumes sensibles (oignons, chou ou poireaux) seront émincés puis fondus dans un peu d'huile. Avec 2 ou 3 légumes, vous ferez d'excellentes soupes. Organisez-vous pour les conserver dans des bocaux. N'hésitez pas à démarrer la journée par un potage : il n'y a pas mieux.
Et enfin, évitez d'abîmer vos légumes dans les "machines hacheuses", respectez-les, taillez-les avec régularité, ils vous le rendront.
Voici quelques recettes de base, aves des légumes et aussi des légumineuses et même des céréales.
Tout un programme. C'est à vous !